You feel alone? After everything that is spent on Over dreams? Join us to discover the truth ..
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cher Journal... [Mike]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Élizabeth Ducan
·Bad Attitude | Admin
avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 11/05/2008
Age : 25

Feuille de personnage
Amour:: Nan.. Oubli sa!
Popularité:
65/100  (65/100)
Relations:

MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Mer 25 Juin - 23:55

//Attention au fautes Mike!//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://over-dreams.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Jeu 26 Juin - 0:24

Une fois le loup mort je me laissa tomber parterre, pourquoi est ce que j'avais mal ? J'en avais aucune idee mais pour le moment je m'en foutais carrement. Je re3garda autour de moi puis je vis que la porte bougeait, tu etait partie, tu etait saine et saufe. C'etait tout ce qui comptait pour moi. Je me remettais a disparaitre. Je me mis a marcher dans le cinema laissant mon couteau plater dans le loup. Pourquoi je gardais ce couteau, parce qu'il etait en argent et que j'avais entendut parler de vampire ici. Je voulais pouvoir me defendre tout simplement. Pour le moment je tremblais non pas de douleur mais de peur, j'avais peur de te perdre simplement. Je te cherchais je voulais etre sur qu'il n'y avait pas eu un autre Lycan qui t'avais attaquer. Je fis le tour du Cinema te cherchant desesperement. Mais tu n'etais pas la, la dernier endroitou j'aurais penser aller c'etait les toilettes. Je m'approcha passant a travers la porte puis je me laissa tomber sans meme regarder. Tout espoir mort, je me mis a pleurer, me foutant de disparaitre a jamais. J'avais perdu ma raison de continuer, je t'avais perdu.

[ Pour les accents j'en ai pas desolee.. ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Jeu 26 Juin - 3:21

    Mon cœur se resserrait difficilement. J’avais de la misère à respirer. M’adossant au mur je me laissa retomber assise sur le sol. Gisant là comme si j’allais mourir étouffé. Comme si quelqu’un me tenait fermement par la gorge. La lumière bleutée commençait à devenir faible. Mon regard fut aussitôt plongé dans le miroir. Je voyais la scène de ma mort. Là où j’étais morte, a l’endroit précis ou les ambulanciers sont venu me chercher. Ou tout a commencé à devenir flou, je me relevai lourdement. Comme si je pesais une tonne. J’avança vers le miroir doucement, essayant de voir pourquoi cela était devenu flou tout a coup. Mais je ne vit que de la lumière bleutée jahir du miroir devant moi. La lumière était tellement intense que je mis mon avant-bras gauche devant mes yeux. Pouvait-tu toi aussi la voir? Est-ce le fruit de mon imagination. Car je n’avais jamais été aussi longtemps fantomatique que aujourd’hui! Peu être que mon heure était arrivé de quitter se monde? Peu être pas qui sais au fond! Je suis un fantôme qui erre sur la terre comme si je voulais me venger de quelqu’un! Ou faire du bien autour de moi! Qui sais? Dès que la lumière fut moins intense, j’enlevai mon avant-bras de devant mon visage. Regardant dans le miroir un reflet bleutée. Comme si j’étais cette lumière que tout le monde voyait. Mon regard fut aussitôt dirigé sur ma main. Comme pour vérifier que tout cela n’était pas réel. Mais je constatai que a vu d’œil simple la lumière n’apparaissait pas. Que seulement dans le miroir! J’avais compris quelque chose en faisant cette expérience, qu’on ne voit pas toujours tout! Enfin… Presque tout!

    Je n’avais même pas remarqué que ma silhouette commençait étrangement a se dessiné. Mais elle restait tout de même un peu floue et bleuté. J’avais tellement peur de ne plus jamais retrouver ma forme humaine aux yeux des autres que j’ouvris le robinet. Faisant coller de l’eau dans ma main. Mais pourtant l’eau passait au travers de celle-ci comme si je n’étais pas là. Une larme coulait sur le bord de ma joue. Mais je ne ressentais aucune tristesse. Mais je sentais un vide en moi, mais pourtant j’avais l’impression que je ne comprenait absolument rien de se qui se passait. Je déposai ma main sur le miroir doucement… Mais celle-ci fit une lumière intense à l’endroit même où je mis ma main… je le laissai les quelques instants. Penchant ma tête vers l’avant. Puis je m’adossai au mur. Me laissant retomber assise sur le sol. Repliant mes jambes contre moi-même. Alors que je commençais à réapparaître petit a petit. Même si je restais tout de même un peu flou.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Jeu 26 Juin - 3:34

Tandis que je me sentais partir lentement, que mes yeux se fermait doucement je vis comme une lumiere bleuatre devant moi, je n'osa meme pas lever le regard de epur qu'on vienne me chercher a jamais. Je ne voulais pas mourir, moi j'etais completement invisible, mon corp je ne le voyais meme plus moi meme. En fait je me voyais mais je preferait me croire disparut plutot que de savoir que plus personne ne me verrais. Mon epaule s'etait soigner toute seule, je ne ressentais plus aucune douleur. En fait la seule douleure que j'eprouvais c'etait a mon coeur. J'aurais tellement voulut pouvoir te revoir, te toucher une derniere fois. Je t'ai encore une fois laisser partir, la derniere fois c'etait moi qui etait partit je le sais mais je t'avais tout de meme perdu. Je ne pouvais plus vivre avec sa , et c'est la que je me suis retrouver sur ce pont. A pleurer toute les larmes de mon coeur, en montant sur les barres j'hesita un long moment avant de passer par dessus. Puis je sauta un grand vide par la suite, puis j'ouvris les yeux. J'etais coucher dans une rue ici, bien sur j'avais vu mon corps enporter a la morgue et tout le reste. Mon suicide il avait etait dur a vivre, tu tombe et tu tente de remonter, oui j'aurais voulu remonter pour aller te retrouver mais je ne le pouvais plus. J'etoufais, puis je me suis laisser couler au fond de la riviere. Je sentis la lumiere bleue diminuer. Je releva le regard puis je te vis toi appuyer contre le mur, en fait une partie de toi. Je me leva m'approchant de toi. J'aurais tant aimer te faire comprendre que j'etais la. Je m'agenouilla devant toi, tentant de caresser ta joue mais je passais a travers..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Jeu 26 Juin - 4:06

    Pendant que je croisa mes bras sur mes genoux je sentit ta présence a mes côtés. Mais je n’i porta pas attention. Comme si je ne le savais pas du tout que tu étais là. Je fermai les yeux. Déposant ma tête sur mes bras. Non je ne pleurais pas, mais je sentais un vide intense à l’intérieur de moi. Comme si tu étais vraiment partit. Mais se n’était pas vraiment le cas. Je sentais ta présence, mais je ne te voyais pas. Je fini par réapparaître totalement, ma peur étant partit. Mon regard se dirigea sur le côté. Comme si je te regardais toi… Mais mes yeux ne détectaient rien. Je me releva doucement, restant sans vie quelques instants avant de m’avancer vers le miroir. Je me voyais dedans en train de pleurer sur mon sort. Accroupie sur le sofas dans l’appartement. Mais je ne pleurais pas réellement… Je penchant la tête vers l’avant désespéré que tu ne me revienne pas. Je pensais vraiment que tu m’avais quitté pour de bon. Que je n’avais fais que rêvé durant tout se temps. Que je n’étais jamais venu ici et t’avoir vu en vie! Je pensais que tout se que j’avais vu, se n’étais pas réelle. Que je n’étais pas morte, que j’étais en vie. J’étais toujours dans l’appartement! La même sensation que j’avais éprouvé en traversant l’autoroute comme si de rien n’était.

    Mais pourtant au fond de moi, je savais que tu étais quelque part à m’attendre. Mais où? Cette question me tracassait sans cesse! Je relevai mon regard sur le miroir. Puis je marchai vers la sortie tranquillement. Sans espoirs, malgré tout, je restais confuse. Toi qui te promenait avec un couteau dans la poche! Que voulais tu faire avec sa!? Me tuer? Me faire souffrir parce que je détestais ta sœur plus que tout? Parce que tu l’aimais plus que moi? Elle comptait t’en a tes yeux ou quoi?! RÉPOND MOI!! J’en est marre d’essayer de chercher l’impossible! Je poussai avec ma main la porte. Sortant de cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Jeu 26 Juin - 4:19

Je te regarda ta pancher par en avant, j'aimerais tellement te faire signe te prouver que j'etais toujours la. Je lacha un long soupire tentant de me rappeler quelque chose, je pouvais faire du bruit, je n'apparessais toujours pas mais je ne passais plus travers des choses, je voulais te prouver que j'etais la sans te faire peur pour autant je te suivis puis je trouva un truc qui resonnais, je me mis a reflechir puis je me rappela. De cette premiere nuit tout seuls a nous deux, on etait coucher sur le bord de l'eau a regarder les etoiles puis on ecoutait de la musique avec mon ipod. Une chanson a la radio passa le nom je ne m'en rappelle plus mais elle etait si douce si romantique, c'etait notre chanson . Je me mis donc atapoter cette air sur le barreau de metal qui resonnait esperant te faire comprendre que j'etais la doucement je reapparaissais mais pas assez pour que tu me vois totalement. Je ne voulais pas te perdre de vue a nouveau j'avais tant besoin de toi je voulais te serrer le plus fort possible contre moi. Te garder pres de moi et te voir sourire le plus souvent possible. Je t'aimais tant en fait l'amour que je ressentais pour toi l'etait impossible. T'etais ma vie ou plutot ma vie de mort..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Jeu 26 Juin - 4:38

    Je ne me sentais pas bien du tout. J’avais le mal de cœur, la gorge serré comme jamais. Mais pourtant je ne ressentais aucune douleur! Même pas une petite goutte! Je m’agenouillai sur le sol. Regardant l’heure sur l’horloge. Il était 1h du matin, la nuit était encore là. Et les créatures maléfiques aussi! Je savais a quoi m’attendre en restant planté là comme si ma vie n’allait que de pire en pire. Jusqu'à temps ou j’entendis un son qui me rappelais t’en de souvenir. Au premier lieu, je sursautai entendant du bruit. Tournant brusquement ma tête dans tout les sens. Essayant de voir quelqu’un, mais personne. Mais dès que j’entendis cette aire, je refermai les yeux… Un simple sourire dessiné en coin de mes lèvres légèrement. Malgré tout une douce larme coula sur ma joue. Pourtant je ne ressentais aucune peine. Seulement une larme de joie immense. Comme si je me rappelais de cette nuit passé coller l’un a l’autre. Notre chanson a nous deux… Je m’en souvenait comme si s’étais hier que nous l’avions écouté.

    Seule dans mon appartement j’avais entendu cette chanson. J’avais pris un oreiller que j’avais serré tout contre moi. Me levant, allant m’asseoir à côté de ma radio. J’avais replié mes jambes contre moi, me laissant bercé par cette mélodie si douce et romantique. J’en pleurais tellement tu me manquais en se moment même. Toute seul, cette chanson semblait moins douce et moins rassurante…

    J’ouvris mes yeux doucement, te cherchant du regard, espérant pouvoir te voir enfin. Mais tout se que je pus voir se n’étais que flou. Je sentais ta présence mais ne te voyait pas… Puis je fini par dire tout bas, comme pour moi…


    - Mike…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Jeu 26 Juin - 4:52

Je te regarda t'agenouiller, sa me fesait tellement mal d'etre la mais de ne pouvoir rien faire dutout. Je m'avanca doucement puis m'agenouilla devant toi, caressant du bout de mes doigts ta joue, je ne passais pas a travers et mon visage apparut l'espace d'un instant puis mon corps se remit a a apparaitre. Je resta la a te regarder n'etant pas sur si j'apparaissais ou non. Si tu me voyais, me vois tu ? J'en ai aucune idee. J'aurais voulus te le demander pourtant je pouvais parler mais j'en avais peur. Quelque chose bloquait ma voie, je ne pouvais plus parler. Je voulais tellement te faire comprendre que toujours je serais la et que jamais je ne te quiterrais. Que plus jaamis nous ne serions separer.

Je me rappelle de notre rencontre, c'etait l'hiver on avait une sortie avec l'ecole. On etait jeunes quand meme en fait on avait environ 12 ans tout les deux. Je t'ai vu et j'ai sentis mon coeur se mettre a battre si vite. Mais pourtant nous etions si differents tous les deux. Moi si renfermer et seul dans mon coin, et toi tu avais plein d'amis. Tu etais si souriante et gentille. Mais tu etais venue me voir moi et personne d'autre comme si il n'y avait aucune difference. Puis a partir de ce jour la nous sommes devenus inseparables. Mon premier baiser sa avait ete toi, mon premier et dernier amour aussi. J'avais tout vecu avec toi. Je ne pouvais simplement pas te perdre pas tout de suite mon amour.. Je t'aime tant. Je t'\i fais une promesse le jour ou je t'ai offert ce collier que tu porte. Te proteger et t'aimer pour toujours,mais j'ai faillis a ma promesse, a mon devoir. Et je veux me rattraper parce que je n'ai pas ete intelligent de te quitter pour etre avec ma soeur.

Je continua a te regarder puis ma main descendit sur la tienne y dessinant un petit coeur du bout de mes doigts fragile. En ce moment j'aurais tant voulu te serrer contre moi, et te dire jusqu'a la fin a quel point je t'aimais..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Jeu 26 Juin - 5:16

    Je sentis tes doits contre ma joue si doucement que je ne fis pas le saut. Pourtant j’avais l’impression que tu venais de me trouver, qu’une éternité nous avait séparé. Que cela faisait des années que nous ne sommes pas revus. Dès que je t’est vu apparaître j’eux un sourire en coin. Tout léger et tellement mignon, je te fixais dans le regard, ne le quittant pas une seconde, de peur de ne jamais pouvoir te revoir. Comme si tu étais une illusion comme toute les autres fois! Je pensais vraiment qu’a toi en l’espace de quelques instant. Mon regard brillant, presque humide de joie et de peur. Tout les deux mélangé ensemble… Je voulais rester avec toi pour le reste de ma vie… Enfin de se qu’il me restais a vivre sur terre. Je ne veux plus jamais te quitter pour rien au monde! Tu a toujours été le seul en qui j’avais vraiment confiance, le seul qui ma apprécier plus que quiconque!

    Cette journée d’hiver, là où la neige tombait légèrement au dessous de nous. Je me souvenais de tout sa… De tout se que nous avions vécu ensemble, de tout nos secret, de tout nos sourire… De tout… Même de la fois ou nous nous sommes retrouvé face à face en maternelle. J’étais une petite fille souriante comme jamais. Et toi le solitaire… Je t’avais fait un sourire, mais tu avais passé tout droit. Je m’étais retourné pour te voir, mais tu avais déjà quitté… Cette journée là, j’avais jamais pensé que nous nous reverrions et que nous ferions le plus heureux des couples… S’étais ta sœur qui nous avais empêché de nous voir, s’étais elle qui m’avais éloigné de toi… Alors tout étais de sa faute? Ou de la notre…? Mon regard suivit ta main. Jusqu'à la mienne… J’eux un sourire de joie sur mes douce lèvres… Puis je relevai mon regard dans le tiens… Comme pour te dire je te vois..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Jeu 26 Juin - 5:25

Je te souris legerement puis je finis par apparaitre totalement, continuant de te regarder un sourire en coin. Tu etais si belle lorsque tu souriais tes petits yeux qui brillaient, jamais j'avais trouver une fille aussi belle que toi. Personne ne pourrais jamais prendre ta place dans mon coeur, en fait tu y prennais toute la place tu etais devenu mon coeur a moi. J'avanca mon visage pres du sien puis je colla mon front contre le tient. Je pouvais voir tes traits ceux de la maternel les memes tu avais pas changer ou un peu mais tu etais toujours la meme. L'amour de ma vie et la seule personne que j'ai oser aimer a jamais. La personne qui m'a ouvert sur le vrai monde. J'etais certe pret de ma soeur mais je ne pouvais plus tout faire pour elle. Je l'avais proteger un certain temps maintenant je n'en pouvais plus.

En fait votre rivaliter dattait de toujours depuis notre plus jeune age dans notre ecole primaire tout le monde savait que nous ne vous aimiez pas. Moi je n'osais pas t'approcher par sa faute a elle. Mais j'ai ete con de ne penser a elle, tandis que j'aurais pu vivre plus longtemps pres de toi. Un jour j'en pouvais plus. Pus un nouveau monde s'est ouvert a moi celui de l'amour. J'etais devenu ouvert et j'avais des amis. Ce qui avait rendu ma soeur folle de rage puisqu'elle ne m'avait plus seulement pour elle. Mike le petit renfermer a changer, opui j'ai toujours mes lunettes styler mais ce que je veux dire c'est que je n'ai plus peur par sa faute. J'avais tellement peur de la decevoir mais maintenant je ne pense plus qu'a l'amour de ma vie, je ne pense plus qu'a toi Hell..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Jeu 26 Juin - 6:16

    Par moment je sentais dans ma vie le comble total, comme si je pouvais m’envolé dans le ciel. Sans tenir compte de tout se qui se passe autour de moi. Comme si personne ne me regardait différemment des autres jeunes de mon âge. Bien sur j’avais pleins d’amis au primaire, mais là où j’allais pour dormir le soir… S’était tout autre chose. Même que parfois, je quittais la maison de mes grands-parents pour aller dormir dans la maison de mon amie. Celle-ci m’avait jeter dehors parce que je venais trop souvent et que ses parents a elle s’en sont rendu compte. Alors j’ai du me trouver un endroit le plus rapidement possible car la pluie avait commencer a me tomber sur la tête lourdement. Que pour aggraver la situation, je t’avais vu par la fenêtre de ta chambre, tu te tenais là assis sur ton lit. A regarder quelque chose sans importance. J’avais le cœur qui se serrait en voyant ta sœur arrivée en trombe pour sauter sur ton lit avec un immense sourire. Et toi.. Tu lui avais rendu se sourire si joyeux. J’aurais t’en voulu être a sa place pour cette fois. Je tremblais dehors, te regardant par la fenêtre de ta chambre. A sourire et a rire avec … elle… D’accord j’avoue avoir été assez jalouse cette fois là pour prendre une roche et de l’avoir lancé dans la vitre de la chambre de ta sœur. Celle-ci s’en était rendu compte et s’étais levé cette nuit là. Mais elle ne m’avait pas vu… Pas cette fois… Je m’étais caché dans un buisson en arrière de chez toi. Juste pour voir la réaction de ta sœur. Mais par mal chance je suis sortit trop tôt de ma cachette.. Elle m’avait vu et ma pratiquement balancer la même roche que je lui avait lancé!

    Je te regardai dans les yeux doucement. Puis les ferma lorsque tu collas ton front au mien. Une question me trottait dans la tête… Mais pourquoi celle-la? Je fini par la dire, j’ai pensé tout haut..

    -Est-ce réellement toi?

    Cette question qui me tuait depuis le tout début. Car peu être que tu n’étais pas réel, peu être que ma peine était plus forte que la réalité. C’est pourquoi tu serais apparu dans mon imagination pour essayer de me réconforter. Mais cela ne faisait que me faire encore plus de peine. Je n’en savais rien de tout cela. Je voulais simplement avoir une réponse, que tu me dises que tu es vrai. Et non une de mes hallucinations qui dure plus longtemps… J’étais partit dans les toilettes pour la simple et unique raison. Se couteau, j’avais tellement peur que se ne sois pas toi au fond, que tu ne veuille que me faire du mal. Quelqu’un qui se prend pour toi!... Mais.. Je me fais que du tord en faite, je n’arrête pas de réfléchir, de me poser des questions inutile. Déjà de nature, je posais beaucoup de questions. Alors… Faut si faire non? Je me décollai de toi, reculant ma tête penchant celle-ci vers l’avant. Fermant les yeux et les points… Avec se couteau.. Tu aurais bien pus… Enfin…

    -Tu voulais a nouveau.. M’faire souffrir…?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Jeu 26 Juin - 23:27

Je me souviens avoir fait bien des choses pour ma soeur, omme etre sortit avec uen copine a elle. Pour lui faire plaisir, parce qu'elle lui cherchait un copain. Mais j'ai realiser que c'etait pour m'eloigner de toi qui etait devenue mon inseparable. Mais ses plans ne marchaient pas. On se voyaient en cachete. Jusqu'a ce jour, c'etait le 14 Fevrier il negait legerement dehors. J'etais aller te chercher une rose rouge et j'etais arriver a la cafeteria devant tout le monde pour te demander d'etre ma valentine. Je me rappelle encore ce que je ressentais a ce moment precis. J'avais peur que tu ne veuille pas. Nous avions 15 ans et mon coeur battait aussi vite que maintenant en ce moment. Lorsque tes levres se poserent sur les miennes devant tout le monde je sentis mon coeur s'emballer. Puis des sifflements se firent entendent dans la salle. Et ma soeur etait dans son coin, crevant de jalousie.

Je remarqua que ton attitude etait etrange je te caressa l'epaule du bout des doigts puis je souris legerement en entendant ta premiere question. Moi aussi j'avais peur que tu ne sois pas reelle. Je dis doucement sur un ton rassurant.

- Oui j'suis bien la.

Par la suite lorsque tu te decolla j'haussa un sourcil, me rappelant du couteau que j'avais sortit. Et de tout le reste, de tout ce que je t'avais fait vivre. Apres tout c'etait moi le monstre dans cette histoire.

- Je sais que je t'ai enormement fait souffrir dans le passer mais maintenant je suis la pour rester. Et plus jamais tu ne souffrira.. C'est promis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Jeu 26 Juin - 23:45

    Mon regard se déposa dans le tien quand tu me dis que tu étais réellement là. Bien que je restais tout de même songeuse à cette réponse. Car avant, tu mentais aux autres… Mais tu aurais bien pus me mentir a moi! Lorsque je te croyais, t’aurais pus me planter là. Je te connaissais assez pour savoir tout de toi. A part une chose, de qui tu étais devenu après notre mort. Qui sais? Tu es peu être encore le même qu’avant. Tu n’a peu être jamais changé. Nous en avions vécu des choses toi et moi. T’elle que nous avions jamais oublié. Enfin, que moi je n’est jamais oublié. La seul chose qui me tracassais s’étais ma famille. Je n’avais plus rien à part toi… Tu étais le seul qui m’avait accueillit t’elle qu’elle. Le seul qui ne m’avais pas accusé pour la mort de ma mère… Le seul et l’unique. Cette chanson que tu avais jouée pour moi m’avait fait revivre cette journée au bord de la plage. Tout cela pour me faire comprendre que s’étais toi que je voulais pour le reste de ma mort. Et même plus… Je glissai ma main dans la tienne avec un léger sourire sur mes douces lèvres. Bien que celui-ci était petit et discret. Mais il disparu… Puis je dis tout doucement…

    -Je t’est toujours aimé… depuis toute petite… Mais dès que je t’est vu avec se couteau.. Enfin.. J’ai paniqué… J’pensais que tu me mentais.. Que tu allais me faire du mal..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Jeu 26 Juin - 23:55

Moi jamais je n'avais cesser de t'aimer depuis le premier jour, mais ma soeur etait devenue ma famille. Et j'avais tellement eut peur de perdre ma seule et unique famille. Ma soeur m'avait avouer etre amoureuse de moi, c'est la que j'avais compris pourquoi elle etait si folle de jalousie. Je ne lui en voulais pas mais je lui ai dis que je resterais avec elle jusqu'a la fin de mes jours. Je n'en pouvais juste plus, oui avantje mentais. Je mentais pour ne pas faire souffrir. Je te souris puis haussa les sourcils en entendant parler du couteua. Je voulais simplement me defendre des monstres de cette ville cruelle dans laquelle nous etions enfermer jusqu'a la fin avec un grand F. Je serra doucement ta main dans la mienne continuant de te fixer dans les yeux. Je ne pouvais pas te lacher des yeux evidement, tu m'hyptotisait totalement.

- Je voulais simplement me defendre contre les monstres qui raudent ici..

Je baissa le regard decu que tu ne me fasse pas confiance.. J'avais pas changer pour l'amour mais mon mauvais cote l'etait disparu. J'etais devenu un bon garcon apres tout..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Ven 27 Juin - 1:17

    Je savais tout cela.. Je voulais juste comment dire.. L’entendre de toi-même, de ta propre bouche. Mon cœur n’avait jamais disparu dans les ténèbres seulement, je ne t’avais pas vu depuis longtemps, et tu m’as ébranlé en arrivant ainsi a découvert. Comme si tu m’avais pas quitté pendant tout se temps. Mon cœur est aussi fragile que la dernière fois qu’on sait vu. J’ai juste du mal à le prendre que tu sois réel et non une de mes hallucinations. Oui je souhaitais que tu sois réel. Mais ses hallucinations de toi étaient de plus en plus fréquentes alors.. Je devais me fier sur quoi moi? Le fais que tu saches mon vrai nom? Le fais que tu te rappelles de notre chanson? Enfin, j’étais totalement perdu, et la fatigue me prenait petit à petit. Il n’était pas loin de 2heure du matin. Et le soleil se lèverait vers 6heure, en même temps que les monstres partiront pour devenir normaux. Celle ville semblait banal sur les écriteaux de l’entrée. Mais une fois a l’intérieur, nous n’en pouvons nous en échapper. A moins de se suicider et de se rendre en fantôme et se tuer par la suite. En faite, notre clan des fantômes était le seul ou tout le monde passait par là un jour ou l’autre.

    Je te croyais quand tu me disais sa…Je te faisais confiance… Mais pourtant j’avais peur de se qui se passai en dehors du cinéma. En plus que la fatigue me prenait d’assaut. Mes yeux se fermèrent légèrement… Passa mon autre main dans mes cheveux. Replaçant une mèche rose au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Ven 27 Juin - 1:42

Je te regarda tu semblais tellement fatiguer, je souris legerement en voyant tes yeux se fermer. Je te caressa doucement la joue puis me leva te fesant lever a ton tour, te prennant sur mon dos. Moi oui j'etais fatiguer mais te porter me ferait tellement plaisir. Comme avant, je te portais souvent sur mon dos . Pendant nos longues journees a la fete foraine a faire des maneges et manger de la bonne barbe a papa. Ces souvenirs que j'avais avec toi me rechauffaient le coeur. Jamais j'avais ete aussi heureux que pendant cette perdioe de ma vie, cette periode passer aupres de toi ma belle amour. Tu etais tellement la meme je pouvais le sentir, autant dans ton parfum que dans ton coeur. Oui j'aurais pu lire dans tes pensees pour savoir ce qui te fesait peur mais je ne le fesait pas. Pour ne pas te manquer de respect simplement.

- On fait quoi la ? On reste ici a attendre le coucher du soleil ou on trouve un endroit pour dormir ?

J'avais aucune arrieres penser je te desirais c'etait sur mais sa pouvait attendre sa apres tout. Je t'aimais pour l'interieur et pas l'exterieure, meme si a mes yeux tu etait un ange. La plus belle file du monde c'etait toi, et personne ne pourait jamais te remplacer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Ven 27 Juin - 2:39

    Mes yeux s’ouvrirent a demi lorsque je sentis ta main caresser ma joue. Puis je me levai doucement pour ensuite embarquer sur ton dos. Cela faisait longtemps que je n’avais pas embarqué ainsi sur ton dos. C’est vrai que tu aurais pus facilement regarder au fond de moi. Mais tu n’i aurais trouvé que des images de toi.. Et oui, car je ne pensais qu’a toi en se moment. A tout se que nous avions vécu ensemble etc.. Je ferma a nouveau les yeux, accrochant délicatement mes bras autour de ton cou. Comment pouvais-je avoir des arrières pensées? J’avais en face de moi l’homme le plus merveilleux que je n’ai jamais connu. C’est bien pour cette raison que je passerai ma vie, maintenant ma mort, à ne penser qu’à toi. De toute façon, n’est-ce pas pour toi que je suis morte?

    Je n’arrive toujours pas à croire ce qui m’arrive. Malgré la mort qui nous a séparée, j’ai toujours continuée à rêver à toi. La vie est impossible sans ta présence et c’est ainsi. Rien ni personne ne me fera changer d’avis. Tes beaux yeux bleus me font penser à l’immense océan dans lequel tu t’es jeté, ta peau claire a la couleur du sable de la plage sur laquelle nous allions souvent et tes cheveux bruns me font penser à l’écorce ébène de cet arbre où nous grimpions pour être tranquille. Ton corps lui-même est une rivière de souvenirs. Je me demande encore comment j’ai fais pour t’avoir a moi toute seul. Sachant que ta sœur était jalouse de notre amour.

    Je fis un petit sourire en coin délicat. Me laissant bercé par ta douce voix. Je ne savais pas se que je voulais vraiment. Rester ici a attendre le lever du soleil a deux coller ensemble, ou d’aller dormir a quelque part. Vu cette idée je ne refuserais jamais! Vu que la fatigue me prenait. Cela faisait plusieurs années que je ne m’étais pas endormie… Quand j’étais fatigué, ma voix prenait un air tout mignon, celle d’une gamine. Je baillai avant de dire doucement.

    -On pourrait aller ailleurs…

    J’aurais pensé plutôt à un endroit calme et paisible. T’elle une plage ou une hôtel… Quelque chose du genre…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Ven 27 Juin - 3:04

Le fait de sentir ton coprs contre le mien me fit legerement frissonner puis je me mis a marcher. Pret a te proteger de tout les danger qui nous gettaient. Jamais personne ne reussirais a te toucher tant que je serais la. En marchant je passa devant la salle 1 ou le cadavre du loup se trouvait avec mon couteau de planter dans le coeur. Un frisson d'horreur me parcourut mais je continua ma route. En sortant je ne vis rien ni personne j'en profita pour paritre d'un pas precipiter. Plus vite je trouvais un endroit sur plus vite je pourrais retrouver tes levres et etre sur que t'etait en securiter.

Je me souviens de cette petite cabane qu'on avait construit dans un arbre tout pret du chalet ou nous allions passer nos journees. On y allait pour etre seuls, on y avait ammenager un lit et une table, elle etait solide et on passait tout notre temps libre la. Y dormant parfois, c'etait aussi la ou pour la premiere fois nous avison ete plus loin que des baisers.. Je me rappelerai toujours de cette nuit ou nos peaux denuder c'etait toucher pour la premeire fois. Le plaisir et le bien etre que j'avais eprouver a ce moment la etait completement fou.

En marchant j'appercu une petite maison assez loin sur la plage, elle semblait vide et meme paisible. Mais inabiter, je te deposa parterre posant un doigt sur ta levre pour que tu ne fasse pas de bruit puis je te fis signe de rester la. Je fis le tour de la maison elle etait vide et sans danger. Je te repris dans mes bras comme on prend un bebe puis t'apporta sur le petit lit la, elle avait aucune domage. Mais il ny avait que meuble. Aucuns cadres et meme que certaines pieces etaient remplis de draps qui recouvraient des objets. L'endroit parfait pour se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Ven 27 Juin - 3:54

    Je me sentais si bien et en sécurité. Tout autre chose que si j’aurais marché dans cette ville toute seule. Je pouvais sentir ton parfum délicat. Fermant les yeux, déposant ma tête dans ton dos. Me laissant faire complètement au rythme de tes pas. Je savais que tu allais réussir à nous emmener quelque part où nous serions tranquille. Mais où? Je te faisais entièrement confiance. Un léger courant d’air me fit frissonner quand tu passas devant la salle 1. Là où était le cadavre du lycan, le pauvre humain intérieur, lui qui ne reverra plus jamais la vie comme avant. Fera t’il partit de l’un des nôtres un jour? Mais pour l’instant j’essayais de ne pas penser a sa. Sinon je commencerais a passer a travers toi comme je l’aurais fais si la peur m’aurait envahi. C’est pourquoi je me laissai faire, respirant profondément. Restant détendu et inconsciente de la noirceur de la nuit.

    Oui, cette cabane là, tout en haut de l’arbre. Que de souvenir heureux sa on peu le garantir! Par chance ta sœur n’avait jamais découvert cet endroit. Cela nous avais pris au moins plusieurs jours a construire, car nous rigolions tellement qu’il nous était impossible de continuer. Même qu’un jour nous avions décidé d’installer un petit hamac a l’extérieur entre deux arbres. Là où nous installions pour regarder les étoiles collé l’un a l’autre. Où nous nous disions tout nos peur et nos craintes. Tout nos souvenir, et nos blagues…

    Dès que tu me déposas par terre, j’ouvris les yeux. Ne sachant ou nous étions en se moment. Mais je me rendis vite compte que tu avais trouvé une maison sur le bord de l’eau. Je me retournai vers le lac, mettant mes mains dans mes poches. Regardant se magnifique paysage naturel qui s’offrait a moi. Je fis comme tu m’avais dit, c'est-à-dire rester là et en silence. Un sourire tout mignon apparu sur mes lèvres lorsque tu me repris dans tes bras. Qui pouvait bien habiter ici avant? Qui avait abandonné cet endroit? Enfin pourquoi? Pourtant cette une maison tellement chaleureuse. Je te regarda dans les yeux doucement te disant un simple…

    - Qu'est-ce que j'aurais bien pus faire sans toi...
    J't'aime..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Ven 27 Juin - 4:08

J'afficha un petit sourire en entendant ta phrase puis je me coucha a tes cotes te caressant doucement la joue, passant par la suite ma main dans tes cheveux. Mon regard plonger dans le tient. Je te regarda longuement, tes yeux malgrer les traints qui avaient changer tes yeux etait toujours ceux de la petite Hell de la maternelle. Tu avias pas changer, je fis un petit sourire tout mignon me rappelant a quel point tu etais mignonne, tes cheveux brun legerement boucler qui tombaient dans ton dos. Moi j'avais toujours garder la meme couleur de cheveux. Mais j'avais egalement changer, mes cheveux maintenant je les laissaient un peut pousser. Je passa un doigt sur tes levres continuant de te regarder tout en me collant a toi un peu plus.

- T'es belle t'sais.. Je t'aime aussi.

Je ne pense qu'a toi et a tout ces moments de bonheur, mais je me rappelle aussi cette journee ou je t'ai laisser. J'etais venu te voir dans la cabane dan l'arbre et je t'avais dit que nous deux sa ne pouait plus marcher. Que je preferais qu'on ne se voit plus et j'etais partit sans meme te dire aurevoir. Apres sa j'etais aprtit en courant chez moi, pour pleurer. Ma soeur m'y avait forcer et je m'en voulais. Elle m'avait dit que sinon elle demanderais a mon pere de revenir et de recommencer a me faire des brulures sur les bras. Et que je la perderait. ui j'etais jeune innoncent dans ce temps.. J'avais peur de ma petite soeur..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Ven 27 Juin - 4:30

    La journée même où tu étais venu comme si de rien n’étais. Tu ne t’étais même pas collé rien de cela, tout s’étais fais si rapidement. Et tu étais partit en trombe, comme si tu avais quelque chose à faire d’important. J’étais resté là debout à languir de peine. J’avais les larmes aux yeux, je n’en pouvais plus. J’inondais rapidement mon t-shirt de larme. Me laissant retomber sur le sol a genoux. Mettant mes mains devant mes yeux, replié sur moi-même. Mes larmes coulaient même sur le sol tellement tu m’avais fait mal cette journée même. Surtout que se jour même je voulais t’en te dire quelque chose d’important. Que j’avais tout quitter pour toi. Mais tu m’avais dit tout sa dans un trait. Moi qui s’étais enfui de chez nous pour rester a tes côtés a jamais. Tous mes plans s’étaient effondrés d’un coup. Toi qui n’avait appris cette nouvelle que je garda pour moi à jamais. Même encore aujourd’hui tu ne le sais pas. Et tu n’étais pas prêt de les entendes. Pas que je n’avais pas confiance, mais chacun ses secrets non?

    Mes yeux brillaient de bonheur en te regardant doucement. Lorsque je vit ton sourire mignon je t’en fit un également. Nous nous étions connu seulement à la maternelle, et cette année là j’avais un faible pour toi. Dès l’hors je te regardais différemment. Comme si tu serais le seul et l’unique a mes yeux. Et cela a été le cas pourtant… Même si plusieurs gars venaient vers moi pour me demander de sortir avec eux. Je les ignorais essayant de t’avoir toi. Mais cela n’était pas une chose facile. Car ta sœur te collait tout le temps. À chaque année!

    J’avais changé d’apparence pour la seule et unique raison. Pour que personne ne me reconnaisse t’elle que Élizabeth Ducan. Mais bien Hell Ducan. C’est pourquoi j’avais changé mon nom également dès que nous étions entré au secondaire. Je mis ma main sur ta nuque, caressant celle-ci doucement. Je frissonnai légèrement en te sentant te coller plus à moi.

    - Pourquoi nous ne étions pas retrouvé avant…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Ven 27 Juin - 4:42

Je passa mes mains dans ton dos descendant a l'ouverture de ton tee shirt puis je remonta une de mes mains sous ton tee shirt . Deposant mes levres contre les tiennes. Moi j'en ai eut descopines meme plusieurs durant mon enfance et adolescence mais jamais je n'en avait aimer une. A part toi, j'avais juste trop peur de faire mal en disant non. Je voyais le regard heureux de ma soeur puisque je ne sortais pas avec toi mais plutot avec ses copines mais au fond je ne voyais que toi. Je me souviens qu'un jour je donnai un calin a ma copine et tu etait derriere elle je t'avais regarder te souriant ce qui m;avais couter ma relation avec cette jeune fille qui avait remarquer plusieurs fois que je te regardais. Mais bon pour moi sa ne comptait pas.

- Je ne sais pas, mais l'important c'est qu'on soit ensembles maintenant..

Je te fis un petit sourire puis je deposa mes levres dans ton cou t'embrassant tout doucement. Toi tu ne savais pas que je m'etais fait battre par mon pere, que ces marques partout sur mon corps, ces marques de brulures etaient celle des cigarette de mon pere. Et que je souffrais lorsque j'etais vivant d'une maladie assez grace le mucovidose. Mais jamais je n'avais refais une crise depuis ma mort meme si j'etais vivant en quelque sorte le jour..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Ven 27 Juin - 5:02

    Je frissonna au contact de ta mais contre la peau de mon dos. Souriant légèrement, mais se sourire disparu sur tes lèvres délicatement. Bon peu être aussi que dès que tu étais partit, dès que tu m’avais quitté, j’étais porté à me laisser prendre dans le jeu du faux amour avec les gars qui craquait pour moi. C’est a dire plusieurs même, tu n’avais jamais été vraiment le seul qui m’aimait t’en que cela. Mais se que tu pouvais en être sur c’est que je t’avais aimé plus que tout. Que je restais avec les autres gars que pour ma cotte de popularité à l’école. Mais la fois où tu m’avais sourie, je ne t’avais refait qu’un simple sourire amusé. Même si j’étais en quelque sorte jalouse de la fille avec qui tu étais.

    Je sourie fermant les yeux lorsque tu déposas tes lèvres dans ton cou tout doucement. Moi qui me laissait faire tout en repensant a notre passé ensemble. Tout en souriant, les yeux fermés légèrement. Je n’avais dieux que pour toi. Puis j’ouvris mes yeux légèrement regardant par la fenêtre de la pièce les vagues qui venaient s’échouer contre le sable. J’avais le goût tout a coup d’aller prêt de l’eau et de profiter du lever du soleil en ta compagnie… Il devait être dans les environs de 3h49 environ. J’avais encore sommeil, mais moins vu que tu me harcelait de baisé! =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Ven 27 Juin - 5:12

Je t'embrassa a nouveau souriant legerement puis je vis ou ton regard se posa. Le lever du soleil c'etait la chose que j'aimais le plus au monde. C'etait la chose qui me rendait le plus vivant dernierement, je me sentais vivant lorsque le soleil se levait. Je pouvais vivre, comme tout le monde et j'avais pas de pouvoir amis des que celui ci se couchait bah mes dons apparaissaient et je disparaissais. Je pris ta main puis la posa sur mon coeur t'embrassant sur le nez. Mon coeur il battait hyper vite, je te dis soucement.

- Tu sens comme il bat vite, c'est pour toi qu'il s'emballe.

J'eus un petit sourire puis je t'embrassa doucement et sensuellement melangeant ma langue a la tienne. Tes levres sucrer elles avaient tellement bon gout a chaque fois je sentais mon coeur exploser. Jamais je les decollerais des tiennes mes levres. Oh je t'aimais, oui tellement. Je me decolla legerement puis te tendit la main.

- Un lever de soleil en amoureux sa te dit ma belle ?

J'eus un petit sourire en coin , j'etais toujours aussi romantique et oui meme la mort n'avait reussit a me changer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   Ven 27 Juin - 5:53

    Je ne savais pas pourquoi je voulais absolument être avec toi pour le reste de se qui me restait a vivre avec toi. Comme si je voulais mourir à tes côtés. Tu avais quelque chose que les autres n’avaient pas au fond d’eux. Tu étais celui en qui j’ai eu le coup de foudre en maternelle. Le premier et le dernier coup de foudre que je n’ai jamais eu. Tu avait quelque chose de spécial, cette facette de toi de gentil protecteur de doux romantique. S’étais se que j’aimais le plus au fond de toi. Une de mes amies m’avait dit que tu étais trop bien pour moi et que n’importe qui t’aurait avant que j’aille l’audace de poser mes lèvres sur les tiennes. Mais elle avait tord depuis le début, je savais que j’aurais ton cœur même au naturel. Même sans te séduire…

    Je remarqua a qu’elle point ton cœur battait vite. Les pulsations qu’il produisait étaient fréquentes et rythmé. J’eux un sourire juste a t’entendre parler. Tu étais si romantique que je demandais si tu ne vivais réellement que pour moi? Il aillait bientôt être 5heure, et je ne mettait plus dématérialisé devant toi par la peur. Cela prouvait que je me sentais en sécurité avec toi. Un petit sourire mignon en coin lorsque tu m’embrassas sensuellement. Doucement mais sûrement. S’étais de la même façon que je souriais à chaque fois que tu m’offrais quelque chose pour notre amour. Que se sois des fleurs ou même se collier que tu m’avais donné sur la plage au bord du feu en amoureux.

    Je ne pouvais pas refuser cette offre que a nouveau nous serions là assis pour regard le lever du soleil ensemble. Pour une autre fois de plus a ajouté dans notre histoire. Quand j’i pense, nous avons vécu ensemble depuis tout jeune. Nous avions fait notre vie a deux depuis toujours. Destinée a vivre a deux nous sommes inséparable. Même le temps ne pourra changer notre amour pour l’autre même pas une guerre mondial. Je pris doucement ta main me relevant de sur le lit. Te regardant dans les yeux, les miens brillaient comme jamais au paravent. Mon autre main caressa ta joue légèrement avant que je dépose sur tes lèvres un simple kiss puis un autre dans ton cou… Puis je repris ta main et je t’entraînai doucement à l’extérieur de la maison. Te regardant de temps en temps en te souriant malicieusement. Mais en même temps enjoué, puis je relâchai ta main légèrement souriant de plaisir intense de bonheur… Je te lança quelques regarda par-dessus mon épaule tout en souriant. À peine quelques rayons du soleil montaient dans le ciel.

    Je me mis à tournoyer en riant légèrement de plaisir. Laissant mes bras s’envoler en tournant doucement. Comme si je venais de me libérer de prison enfin. Le plaisir que je portais au fond de moi était immense. À la fois tu étais mon cœur en entier, mais non seulement tu me libérais de ma prison de peur. Mais tu y prenais toute la place… Je me rapprochai de toi tranquillement te souriant doucement…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cher Journal... [Mike]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cher Journal... [Mike]
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Over Dreams :: | LA VILLE | :: • Le Cinéma :: x La Salle 1-
Sauter vers: